Je sais pas vous mais moi j’aime bien le mois de Mai cette année, il me laisse enfin le temps d’aller un peu plus à l’atelier ! Cela faisait quelques temps qu’il me manquait dans ma garde-robe un petit haut blanc pour porter tout simplement avec un jeans, vous le voyez ce jour où vous vous retrouvez devant l’armoire et rien ne vous motive. L’envie d’une tenue simple sans prise de tête, jeans/basket. Bah voilà le but dans lequel a été conçu ce top.

Je suis parti d’un patron de veste (oui oui de veste, comme quoi) j’ai modifié un peu les proportions et l’affaire était dans le sac !

J’ai créé moi-même le tissu des manches à partir de galons de dentelles, j’avais envie de petits détails un peu plus travaillés, même s’il s’agit d’un top de « simplement » (j’innove dans les fonctions de vêtements)

Un petit dos échancré pour le côté féminin et un peu glamour.

Un bas plus ample pour cacher le petit bourrelet que je n’ai toujours pas réussi à perdre. Et pour finir un galon de la dentelle des manches pour le rappel.

Et voilà ! Pour la prochaine fois j’ai une idée de déclinaison en un haut plus ample, plus tombant encore mais mon tissu était un peu fin pour ça.

 

Bon sur ce pour une fois que je ne publie pas un article à 23h ! Je vous laisse en espérant revenir vite avec de nouvelles cousettes ou pourquoi pas un petit patron ;).

 
 

 

0
Share

 

Au printemps on voit souvent la marinière revenir en force, même si elle fait aujourd’hui parti des basiques du dressing, on en voit quand même davantage à cette période. L’appel de la mer, le côté enfantin parfois, unisexe aussi, on ne sait pourquoi mais tout le monde les aimes !


Alors quand je suis tombée sur ce tissu il y a quelques mois j’ai été séduite tout de suite par son côté marinière donc (vous l’aurez compris), mais aussi par l’aspect jeans et les rayures un peu atypique. J’avais craqué sur le même en rouge deux ans auparavant pour réaliser quelques pièces. Et le bleu arrivé en boutique cet hiver m’a attiré mais j’avoue n’avoir pas su quoi en faire tout de suite. Quand je vous dis que c’est une histoire de printemps !


Cela fait un petit moment que je cherche une petite veste pour aller travailler avec laquelle porter mes quelques paires de talons camel. Qui dit travail dit blazer et qui dit printemps dit été (oui oui) donc je n’avais pas envie d’y ajouter une doublure.

J’ai farfouillé dans mon classeur de patron jusqu’à trouver un petit blazer Burda, quelques modifications : rectification de la forme du bas (auparavant en pointe), manches raccourcies, fente dans le dos pour avoir un peu plus d’aisance, surpiqures décoratives qui viennent fixer ma parmenture et hop ma nouvelle veste ! Pas de difficultés particulières à part un gros manque de concentration qui m’a fait faire pleins d’erreurs dans la construction ( j’ai du m’y reprendre à 5 reprises pour monter ma manches !) mais je crois que je m’en suis pas trop mal tirée qu’en pensez-vous ? Que pensez-vous du côté marin associé ai blazer?

 

J’ai donc mis une après-midi à monter ma veste, et je m’en suis tirée pour 5,92€ de tissu. Un rapport qualité/prix correct pour un nouveau basique marin entré dans mon dressing !

 

 

 

 

 

0
Share

 

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle catégorie, celle des Dix, de temps en temps vous retrouverez dix idées à propos de thèmes divers qui m’ont plu et/ou inspirées. 

Il y a quelques semaines je vous ai montré mon atelier et mon organisation, aujourd’hui je vous propose d’en découvrir d’autres biens plus jolis.

1.Un petit coin couture pour commencer, j’aime l’ambiance ici et la petite astuce du grillage comme support d’un éventuel moodboard.

2. Plus brut mais toujours dans l’idée de créer son petit coin d’inspiration, tout simplement du scotch noir qui vient démarquer et mettre en valeur chaque image. Bon vaut mieux avoir une bonne peinture au préalable dessous sinon je vous explique pas l’état du mur après quelques modifications.

3. Tout simplement de vieilles caisses recyclées, elles créent en même temps du rangement et la structure du bureau tout en ajoutant une jolie ambiance. J’aime beaucoup cette idée.

4. On change totalement d’ambiance, tout aussi joli. J’ai aimé le petit week planner derrière, réalisé très simplement et changeable à l’infini.

5-6. J’ai mis ces deux images ensembles car il s’agit à peu près de la même idée mais avec deux ambiances et deux matériaux différents. Vous devinez celle que je préfère ?

7. Une idée de Noholita je crois, toujours dans l’idée de se créer son petit mur d’inspiration ou de pense-bête. Les petits plateaux avec les attaches sont de simples idées qui permettent de varier sa déco ou ses inspi au gré des envies.

8. L’ambiance est moins mon style mais quelques cadres différents pour faciliter un peu l’organisation et débarrasser au maximum l’espace de travail. Encore faut-il les trouver tous à la même dimension me direz-vous, mais je pense que pas mal d’entre eux peuvent se fabriquer facilement.

9. J’aime l’idée du cadre de peinture qui vient délimiter un espace et créer une ambiance.

10. Mon idée préférée mais peut-être la plus difficilement réalisable, je n’ai aucune idée du coût mais j’adore l’ambiance que cela crée et la liberté que cela offre.

 

Comme je ne connais pas encore toutes les ficelles je n’ai pas encore trouvé comment vous mettre directement les liens Pinterest mais vous pourrez retrouver toutes les sources sur mon compte Pinterest dans le tableau « Idées Atelier », vous trouverez tous les liens vers les sites qui proposent ces idées et mêmes quelques idées en plus.

 

Et c’est avec ces quelques idées que je vous laisse pour une bonne semaine.

 

 
 


 

0
Share

 

C’est dans mon bureau, bien au chaud que je vous écris aujourd’hui, dehors la tempête souffle et moi je vous publie une jupe printanière. Bon d’accord j’ai commencé cette jupe la semaine dernière, au lendemain d’un barbecue entre amis et l’envie m’en a prit, je me suis déjà crue en été.

8

12

Alors la voici la jupe Jesta, pétillante de couleur et de paillettes discrètes. Je suis partie d’un patron de jupe d’un de mes Burda puis j’ai enlevé les poches (mes hanches m’en remercieront), créer des découpes et raccourcis la longueur pour qu’elle tombe au dessus de mes genoux (mes 1m58 m’en remercieront).

Capture d’écran 2017-03-06 à 17.26.55

 

En hiver j’ai tendance à facilement tomber dans la facilité niveau couleur, souvent restreinte aux gris, noir, blancs et parfois un peu de bordeaux ou de kaki. Alors à ce moment là, fixant mes échantillons je suis retombée sur ce tissu jaune presque fluo entrecoupé de beige et je me suis dis pourquoi pas, ça fait longtemps que j’ai envie d’essayer de le travailler. Au début parti sur une veste avec des empiècements, j’ai finalement opté pour une jupe. L’été arrivant (oui oui j’étais déjà dedans je vous dis), j’avais envie de gaieté et de fantaisie.

1

Au final je trouve que cette petite jupe remplie bien son rôle de débutante pour le printemps, un tissu un peu épais qui permet de ne pas avoir trop froid et une forme ample qui me laissera respirer quand même. 

13

A suivre si le vent qu’il fait dehors arrive finalement à chasser tous ces nuages…

 

 
 

 

1
Share

 

Pour cette nouvelle année 2017, je me suis promise de prendre plus le temps pour aller travailler à l’atelier. Même si je ne l’ai pas encore trouver je me suis dis que je vous parlais beaucoup de cet endroit mais que vous ne l’aviez jamais vu alors je vous propose aujourd’hui de le découvrir.

 

19

 

Je n’avais pas assez d’espace chez moi alors c’est dans ma chambre d’ado que je me suis pour le moment établie. Bien plus grande, sur deux étages cela me permet de créer des espaces pour chaque choses sans avoir sans arrêt à tout déménager. 

 

5

 

Je l’avoue pour me sentir bien et l’esprit tranquille j’ai besoin d’organisation. Je ne suis pas du genre maniaque mais j’aime les choses organisées cela me permet de mettre de l’ordre dans mon esprit quand j’essaye de créer quelque chose. Alors petit à petit je trie, j’ordonne, je classe.

 

13

9

 

Comme vous pouvez le voir mes patrons été avant triés dans des classeurs, très pratique mais les pochettes s’abîment vite et j’avais envie de plus de lisibilité. Je me suis donc lancé dans le dessin à plat (vêtement dessiné de manière simplifiée et technique) de chacune de mes créations puis les ai classées par genre. Toujours dans ma folie d’organisation, oui je dis folie car je vous laisse imaginer le temps que ça m’a pris. J’ai recensé tous les patrons dont je disposais en un classeur, ce qui me permet, quand j’ai une idée d’aller rechercher une base de patron qui me fera gagner du temps ou bien quand je n’ai pas d’idée d’aller feuilleter directement dedans.

 

20

 

Vous pouvez aussi découvrir mes machines chéries. Toujours fidèles à leurs postes, j’ai investi dans la Bernina il y a maintenant un peu plus de 5 ans et elle ne m’a jamais fait défaut. Je ne connaissais pas cette marque avant d’acheter ma machine et je ne suis vraiment pas déçue, certes elle m’a couté un certain prix mais quand je vois le gain de temps et de qualité je ne le regrette pas. La surjetteuse Brother, essentielle pour de jolies finitions. Et enfin la dernière arrivée, une machine industrielle pour coudre le cuir qui m’a changée la vie pour les créations de sacs et accessoires.

Toujours dans mon obsession d’organisation vous pouvez voir au dessus de mon bureau tous les tissus, boutons, galons … référencés avec leurs caractéristiques (prix, matière, métrage, laize …) 

 

8

 

Un petit coin photo que j’ai aménagé dans un coin de l’étage et les tissus qui sont rangés dans mon ancien dressing.

 

J’aime vraiment cet endroit, même si j’aimerai pouvoir avoir le même chez moi il me permet aussi de m’isoler des petites choses du quotidien comme la lessive, le repas … Quand je suis là-bas cela me permet vraiment de m’immerger au maximum dans ce que je veux faire.

 

Et vous à quel endroit vous vous sentez le mieux pour travailler, avez-vous votre propre atelier ? Quelques astuces ou photos pour gagner de la place ?

 
 

 

0
Share