J’ai testé Wear Lemonade

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle catégorie d’article, celle des tests. Dans cette catégorie vous pourrez trouver des tests produits, tests de tissus, d’eshop, de techniques …

Pour inaugurer cette nouvelle catégorie j’ai choisi un produit sur lequel je louchais depuis quelques mois sans avoir le temps d’essayer, vous l’avez peut-être deviné suite à la photo sur Instagram ou encore sur la page Facebook, il s’agit des patrons Wear Lemonade !

Wear Lemonade c’est quoi ? Wear Lemonade est un concept qui a vu le jour il y a plusieurs mois maintenant prolongeant un peu l’univers de Lisa Gachet et de son blog Make My Lemonade et permettant à toutes celles lorgnant sur ces looks Happy Friday ou autre de pouvoir avoir chez soi un petit bout de l’imagination débordante de la pétillante créatrice du site. Wear Lemonade c’est donc l’eshop de Make My Lemonade vous suivez toujours ? De toute manière je pense que bon nombre d’entre vous qui aimez les blog mode ou couture ont dû déjà croiser le chemin de ce site.

sans-titre-1

Logo : © 2015 make my lemonade

Au début, le blog mettait à disposition des patrons gratuits à télécharger gratuitement et vendait également les vêtements pour celles qui ne serait pas douées en couture ou souhaitez se les faire offrir. Mais voilà des patrons ça prend quand même du temps à créer, à grader … Donc Lisa Gachet a trouvé un très bon compromis permettant soit de s’offrir les patrons en version papier soit de les télécharger en s’abonnant au service. L’abonnement est la solution que j’ai choisi, de cette manière pour 6,90€ par mois pendant un an on accède à toute la bibliothèque de patron.

Aimant le style de la créatrice cela faisait longtemps que je voulais tester ces patrons j’ai commencé avec la blouse Falbala, un haut tout simple avec de simple volant au manche qui rajoute un petit côté original et rigolo (oui j’utilise toujours le mot rigolo je le trouve rigolo).

Entrons maintenant dans le vif du sujet

J’ai donc télécharger le patron et l’ouvre, là ouch 40 pages ! Ok bon regardons et peut-être que je n’aurai pas à vider mes cartouches d’encre et ma ramette de papier. Après lecture en effet je peux me contenter d’imprimer une vingtaine de page de patron et n’ayant pas de tablette j’imprime quand même la gamme de montage écrite, pas en image (oui il y a les deux, idéale pour les débutantes), car pour le test j’ai voulu essayer de suivre les indications.

8

Après la tâche fastidieuse de raccorder toutes les feuilles j’ai pu attaquer la coupe. Quand je dis fastidieuse ce n’est pas tellement que le principe est mal fait, j’ai mis quelques temps à le comprendre car je n’utilise pas le même système mais ce n’est qu’une question d’habitude à prendre. Une fois la technique comprise tout a roulé même si il est parfois difficile de garder les feuilles dans le bon axe pour que toutes les pièces coïncident.

Au moment de la coupe j’ai eu un doute sur la taille, pour cela j’ai trouvé très bien le petit tableau de mesure qui permet de se repérer (quand on connait ses mesures bien sûre) bon là petit coup au moral quand je découvre qu’il faudra que je fasse un 38 au lieu de mon 36 habituel et en regardant mes gammes de tailles en effet les patrons taillent un peu petit.

9

Pour ce qui est de la couture, pas de problème majeur la gamme de montage est assez bien faite, pour celles qui ne s’y connaissent il y a même les photos pas à pas. Il y a des petites choses que je n’aurai pas faites comme ça mais là c’est une question de goût et de matériel, une couture anglaise pour la couture côté n’est peut-être pas nécessaire si l’on ne fait pas une finition équivalente pour l’emmanchure ou les autres coutures. Cela dit ça peut apprendre de nouvelles techniques aux apprenties couturières.

11

J’ai choisi un tissu assez fluide qui permette un tombé assez naturel et pas trop rigide afin de me rapprocher de l’esthétique de modèle initial. Le seul changement que je me suis autorisé c’est de rallonger les manches afin que la blouse s’adapte mieux avec la saison actuelle.

capture-decran-2016-11-22-a-22-04-06

Pour conclure, les points positifs : un patron original qui change un peu des Burdas où l’on retrouve finalement souvent le même type de modèle. Une réalisation assez facile (pour cette blouse en tout cas). Des explications pas à pas qui rassurent. Les valeurs de couture sont déjà inclusent dans le patron ce qui permet un gros gain de temps. Des petites astuces et un lexique très sympa qui encore une fois sont là pour accompagner les couturières débutantes.

Les points négatifs : la grande quantité de papier nécessaire (bon ça c’est pas spécifique à Wear Lemonade, ces types de patrons télécharger vous obligeront toujours à avoir une ramette de papier sous le coude). Et puis bin en fait c’est tout, j’ai beaucoup aimé travaillé sur ce modèle. Le fait qu’ils soient assez simple permet une appropriation totale et des fantaisies infinies. Ici j’ai seulement testé une nouvelle finition que d’habitude je n’affectionne pas trop, pour les volants et la bas j’ai simplement créer un petit zig-zag et laissé en coupe franche, je verrai comment le vêtement évolue cela peut apporter un petit côté négligé qui peut être intéressant à combiner avec ce côté très « pépette » des volants.

5

Voilà voilà résultat des courses je ne peux que vous conseiller les patrons Wear Lemonade qui sont une très bonne alternative si vous voulez créer des vêtements originaux sans trop vous ruiner.

 

0
Share

Laisser un commentaire