Piqure de rappel

Ouf, 24 Janvier, il n’est pas trop tard pour te souhaiter une belle année, oui on a le droit jusqu’au 31 non ? Donc belle année à toi, qu’elle soit rempli de tout ce que tu désires. Pour moi, 2018 m’a déjà apporté tout ce que je souhaitais donc 2019 sera l’année du plus, du bonus mais surtout du travail car je compte bien mettre les bouchées doubles. Plus de présence ici, développer Midi Mercerie, continuer à apprendre le tricot, me perfectionner dans la broderie et bien sûre par dessus tout voir mon petit bébé grandir et s’épanouir.

Voilà pas de résolution précise pour moi simplement le prolongement d’une lancée entamée depuis mi-2017 avec le départ de mon travail pour faire de ma passion mon travail.

Et je vous présente donc ma nouvelle petite veste. Un projet débuté avant mon accouchement et que je n’ai pu finir qu’en début d’année… Cela faisait très longtemps que je n’avais pas cousu une pièce avec autant de détails et surtout une doublure ! 

Et ça ne m’a pas fait de mal… Même si je n’avais pas « oublié » le principe d’une double cela faisait bien plusieurs années que je n’en avais pas faite sur une veste avec fente, fente boutonnée, col… Je t’avoue j’ai un peu galéré, surtout que question explication Couture actuelle, oui car le patron vient de chez eux au fait, a fait très simple en explication je site : « coudre la doublure » hum oui … et donc?

Avec un peu de temps c’est revenu, heureusement, le coupe-fil est mon ami. J’ai simplement oublié de rajouter un peu d’aisance à ma doublure ce qui fait que cela « tire » un peu mais ça va c’est portable et je suis de nouveau opérationnel pour vous aider à en monter une ! Note à moi même, prochain rappel : la braguette …

Sinon le tissu vient de ma mercerie chérie, j’étais tombé en amour devant ce coloris je ne sais pas pourquoi c’est un peu mon obsession de l’hiver, je l’ai commandé aussi en tissu « peluche » pour la boutique et j’adore ! Avec un jean je trouve que ça s’accorde parfaitement. C’est un velours bio et GOTS, il se travaille assez facilement et a un peu d’élasticité pour le confort. La doublure vient de mon stock personnel, rien d’exceptionnel, une doublure polyester crème que j’avais dans mon armoire depuis des années, c’est pour ça que je ne te la montre pas (en plus de la tâche de cramé qui s’est installée quand j’ai voulu la repassé avec mon fer tout pourri de chez moi auquel je ne suis pas habituée…c’est qui la plus grande des douées …)

Côté patron RAS à part donc les explications, je pense peut-être ajouter de petites épaulettes, je trouve les épaules un peu trop tombantes. Et merci Couture actuelle qui m’a fait réalisé 4 oui oui 4 fentes sur cette veste dont deux boutonnées question rappel je crois qu’on est bon ! 

Ce liseré foncé au niveau des poches il est là bin parce que j’avais oublié de le coupé dans mon tissu d’origine et que j’avais emmené chez moi la veste pour coudre, à la recherche d’un tissu pour réaliser mon passe-poil j’ai trouvé celui-ci et au final je l’adore, il ajoute une touche de contraste et d’originalité. Puis je crois que c’est un peu ma signature finalement, il faut toujours que j’ajoute un second tissu à mes cousettes, dentelles, mousseline, galon… Si je regarde la plupart des mes cousettes, c’est très rare quand j’arrive à n’utiliser qu’une seule matière.

Côté bouton j’ai fais avec ce que j’avais pour le moment, je verrai si je craque sur d’autre. 

Voilà je crois que c’est pas mal pour un retour, cela fait longtemps que je n’ai pas blablater comme ça. Un dernier petit mot pour te dire que je suis contente de te retrouver, comme je suis contente d’avoir débuter l’année avec une cousette un peu complexe qui me motive pour la suite !

0
Share

Laisser un commentaire